• Oksa Pollock-T4

    Oksa Pollock-T4

     

    "- C'est Édéfia, n'est-ce pas, Baba ? On est là ?
      -Oui..., répondit l'ombre. Mais regarde ce qui nous attend.
    Tel un laser, le rayon lumineux poursuivit sa progression sous la surface de la Terre pour s'engouffrer dans ses entrailles jusqu'au noyau. Un noyau qu'Oksa fut persuadée de voir palpiter.
      -Mais j'ai toujours cru que le centre de la Terre était inerte ! balbutia-t-elle. Si je me souviens bien de mes cours, c'est censé être du fer, non ?
      -N'oublie pas que tout ce qui constitue notre monde est vivant, corrigea Dragomira. Écoute, ma petite fille...
    Oksa tendit l'oreille et ne tarda pas à percevoir des battements faibles et irréguliers comme ceux d'un cœur malade.
      -Laisse-moi deviner, Baba... On va devoir réparer le noyau de la Terre ? Comme des mécaniciens ? Ou des chirurgiens ?
    Dragomira marqua un silence avant d'annoncer d'une voix émue :
      -Je dirais plutôt que nous allons soigner et sauver le cœur des Deux Mondes, ma Douchka. Comme des Gracieuses."

    ♥-♥-♥

    "C'était un moment très particulier. Délicieux... Elle glissa sa main dans celle de Tugdual et leurs doigts s'entrelacèrent.
    - Embrasse-moi..., se surprit-elle à demander.
    - A tes ordres, P'tite Gracieuse.
    Avait-elle déjà connu un moment aussi intense ?
    Aussi parfait ?
    Ce garçon était fabuleux. Du bout des lèvres, il murmura le refrain d'une chanson à l'oreille de la jeune-fille.

    "We're flying high
    we're watching the world pass us by
    Never want to come down
    Never want to put my feet back down
    On the ground""

     

     

    Auteur: Cendrine Wolf & Anne Plichota

    Date de publication: 2012

    Éditions: XO Edition

    Résumer Personnelle:

    Le grand moment est enfin arriver et nos héros sont enfin de retour dans leur monde natal mais dans quel piteuse état se trouve t'il ... Dégrader et gouverner par le pire des félons, notre petite bande encore plus petite qu'avant va avoir bien du mal à s'y retrouver et à reconquérir leur monde. Les Du-Dehors non put passer de l'autre coter ce qui fut tout d'abord un choque pour tout les Du-Dedans mais le principale pour l'instant et que la jeune Oksa sauve ce petit bout de monde, et vite !

     

    Résumer:

    Les temps changent... Un destin s accomplit...
    Oksa vient d avoir seize ans. Alors que les Deux Mondes sont en plein chaos, elle devient enfin la nouvelle souveraine d Édéfia, la terre magique des origines, et doit rétablir l équilibre perdu.

    Édéfia retrouvée est en bien mauvais état. Grâce à ses pouvoirs, Oksa commence à la restaurer. Mais les Félons - ses ennemis mortels -, Ocious et ses fils l'attendent de pied ferme. Malgré la joie du peuple, ils mettent à feu et à sang les cités pour la capturer. Les combats se multiplient. Aidée des siens, des Sans-Âge et de ses fidèles créatures, Oksa tient bon et s attelle à ses premières tâches de Gracieuse.

    Mais elle est aussi aux prises avec son destin de jeune fille. Qui est vraiment Tugdual, dont elle est de plus en plus amoureuse ? Reverra-t-elle sa mère et Gus, à qui son cœur est si attaché?

    Dans Les liens maudits, les victoires ont un prix. Les liens du sang, les liens du cœurs entremêlent... Oksa saura-t-elle faire face ?

     

    Avis: 4/5

    Une nouvelle fois, une merveilleuse lecture ! L'histoire d'amour entre Oksa et Tugdual devient de plus en plus compliquer tout en restant aussi passionnante qu'au tout début. Et comme toujours, nos amis les créatures farfelu toujours aussi délirante et à mourir de rire qui égaie à merveille l'histoire, je suis tomber sous le charme des Insuffisants et des Gétorix.

    De plus, on découvre ENFIN Ededia ! Malgré sa description on se rend bien compte du pays magnifique qu'il a pu être et qu'il peut devenir. Les méchants sont encore plus mesquins et les gentils plus déterminer que jamais à les vaincre.

    Le style et l'intrigue avance peu à peu jusqu'au dénouement et chaque chapitre est passionnant et une nouvelle fois, admirablement bien écrit.

     

    « Madame BovaryOedipe roi »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :